Travailler après ses études

Etudiants étrangers titulaires d'un diplôme au moins équivalent au Master

Dès lors que vous aurez obtenu en France un diplôme au moins équivalent au Master, vous pourrez demander le bénéfice d'une autorisation provisoire de séjour valable 12 mois et non renouvelable, à l'issue de la validité de votre carte de séjour "étudiant".

Sous couvert de cette autorisation et dès lors que vous détenez un contrat ou une promesse d'embauche en lien avec votre diplôme, vous pouvez demander un changement de statut pour obtenir une carte de séjour:

  • « salarié » (contrat de travail d'un an ou plus),

  • ou « travailleur temporaire » (contrat de travail inférieur à un an).

La rémunération prévue par votre contrat de travail doit être au moins égale à 1,5 fois le Smic et conforme au minimum conventionnel ou aux salaires pratiqués dans la branche. L'emploi qui vous est proposé doit être en rapport avec votre diplôme et votre qualification.

Vous devez déposer votre demande de changement de statut à la préfecture ou à la sous-préfecture de votre domicile et, à Paris, à la préfecture de police.

Autres étudiants

A l'issue de vos études, vous pouvez également être recruté par une entreprise même si vous n'êtes pas ressortissant de l'Union Européenne.

Vous devrez alors opérer un changement de statut (d'étudiant, vous devenez salarié) et en suivant une procédure particulière.

Il vous faudra notamment présenter un contrat de travail ou une proposition d'embauche émanant d'une entreprise française.

Pour apprécier votre demande, l'administration prendra en considération un certain nombre de critères, comme la motivation de l'entreprise, votre profil ou la durée des études effectuées.

La carte "Compétence et talent"

Cette carte a pour vocation de faciliter l'admission au séjour des étrangers susceptibles de participer, de façon significative et durable, au développement économique ou au rayonnement, notamment intellectuel, scientifique, culturel, humanitaire ou sportif, de la France et de leur pays d'origine.

Elle est accordée en fonction du contenu, de la nature et de l'intérêt du projet de l'étranger pour une durée de 3 ans, renouvelable. Elle permet d'exercer toute activité professionnelle en lien avec le projet présenté.