"Etudier en France était un moyen de me recentrer sur moi-même"